Voyages Monde

lundi 23 mai 2016

Une randonnée en famille ou entre amis sur la Garden Route

L’Afrique du Sud reste une des destinations les plus populaires de l’Afrique. Ce pays possède plusieurs centres d’intérêt à découvrir le temps d’un voyage sur mesure. Les vacanciers peuvent débuter leur séjour au cœur de ce territoire avec une randonnée à pied ou en vélo sur la Garden Route. Cet itinéraire serpente sur 660 km la côte sud de l’Afrique du Sud, depuis le Cap jusqu’au Port Elizabeth. Ce parcours tire son nom des paysages luxuriants agrémentant la nationale 2 en suivant les rives de l’océan Indien. Il doit également sa réputation aux stations balnéaires qui la jalonnent, et dont certaines sont chargées d’histoire. Par exemple, Heidelberg, la première étape après Le Cap, abrite plusieurs bâtisses victoriennes. Un peu plus à l’est, Mossel Bay, où le navigateur portugais Bartolomeu Dias jeta l’ancre en 1488 lorsqu’il a dépassé le cap de Bonne-Espérance.

Les merveilles longeant la Garden Route


Mis à part cela, il y a Herolds Bay qui est une plage possédant des promontoires boisés. Ce lieu est parfait pour les sorties estivales en famille ou entre amis. La Garden Route passe aussi à George. Cette ville est célèbre pour son front de mer animé. Il est également populaire auprès des voyages pour son Slave Tree. Le tronc de ce chêne séculaire est entouré d’une longue chaîne scellée à l’aide d’un cadenas ayant servi d’entrave aux esclaves. Le trajet continue ensuite à Plettenberg Bay. Au bord des plages de cette station balnéaire, les globe-trotters trouveront plusieurs édifices du XVIIIe siècle pour ne citer que le Vieux Rectorat, construit par la Compagnie néerlandaise des Indes orientales. Bref, c’est une adresse de choix pour combiner histoire et farniente pendant les séjours Afrique.


La Garden Route : Un trajet riche en activités et en découvertes


Il faut savoir que la plupart des vacanciers empruntent la Garden Route afin de profiter de ses richesses naturelles. La majeure partie de la région est englobée dans le parc de Garden Route (1 210 km²) offrant ainsi plusieurs possibilités d’activités. Dans les environs du village de Wilderness, à proximité de la ville de George, de nombreux sentiers sont répertoriés. Ces chemins de randonnée serpentent des montagnes émaillées de rivières aux eaux translucides. Les aventuriers pourront notamment y explorer des estuaires en kayak et observer des oiseaux tels que le Touraco louri ou Touraco de Knysna, au plumage vert et bleuté. Toujours près de Wilderness, des pistes cyclables pour vélos tout-terrain passent à travers les lacs et les lagons de la réserve côtière de Knysna où vivent les seuls éléphants de forêt de l’Afrique du Sud.

Garden Route : Une escapade dans la réserve nationale du Lac Knysna


Pour informations, la réserve nationale du lac Knysnaest localisée sur la Garden Route à 500 km de Cape Town et à 300 km de Port Elizabeth. Ce sanctuaire animalier abrite plusieurs espèces comme des singes verts et d’autres espèces marines telles que l’hippocampe de Knysna. Il s’agit d’une destination incontournable à découvrir pendant les voyages Afrique du Sud. À l’intérieur de ce site, les visiteurs peuvent s’adonner à la pêche ainsi qu’à la randonnée pédestre ou en VTT. D’ailleurs, il existe d’innombrables pistes, à l’instar de celle d’Outeniqua qui est l'une des plus difficiles. Ce sentier s’étire sur près de 180 km, un trajet qui ravira à coup sûr les adeptes de vélo.

lundi 29 février 2016

Obligations administratives pour se rendre au Canada ?


Comme pour les autres pays, des obligations administratives sont à remplir et à respecter afin de se rendre au Canada. Le pays nord-américain observe différentes formalités selon le type de séjour des voyageurs et vient de mettre en place une procédure afin de faciliter la libre circulation

À chaque type de voyage ses formalités

En voyage d’affaires, en vacances ou en immigration longue durée pour les études, les obligations administratives du Canada différencient selon le cas. Pour des séjours ayant une durée de moins de 6 mois, il n’est pas nécessaire de faire une demande de VISA au Canada. Pour que cette condition soit valide, certains papiers dont le passeport, le billet de retour et une preuve de solvabilité telle qu’une carte bancaire ou des chèques de voyage doivent être fournis en remplacement du VISA. Il faut aussi préciser que cette faveur s’applique uniquement aux citoyens français, belges et suisses grâce à la coopération entre ces quatre pays. Pour un séjour dans le cadre des études, par contre, un VISA étudiant, qui peut être demandé via internet, est requis avant de partir.

Une innovation des formalités avec l’AVE

À partir du 15 mars 2016, l’AVE ou Autorisation de Voyage Electronique (AVE) sera une des obligations administratives du Canada à fournir par les citoyens des pays qui n’ont pas besoin de VISA pour y entrer. La seule exception à cette règle est la population américaine des États-Unis.
Comme son nom l’indique, on se procure cette autorisation en ligne. Pour ce faire, il faut se rendre sur le site du Gouvernement canadien et remplir le formulaire en fournissant des renseignements personnels de base. Lademande AVE est approuvée quelques minutes après son envoi sauf s’il y a complications. Pour un coût de procuration de 7 $ canadiens, une AVE peut servir son propriétaire pendant cinq ans.

jeudi 14 janvier 2016

Voyage en Thaïlande : Saveur et découvertes

Destination touristique numéro 1 en Asie, la Thaïlande séduit les voyageurs du monde par la saveur incomparable de sa cuisine bon marché. On y trouve une grande variété de plats traditionnels qui ravivent les papilles des plus gourmands. Parmi les incontournables au pays du sourire, il y a le pad thaï ou « friture de style thaïlandaise ». Connue à l’internationale, cette recette est concoctée à base de pâtes de riz sautées à vif feu, des œufs, des graines germées, du tofu, des haricots jaunes et des crevettes. Elle est servie avec une sauce de poisson et une sauce sucrée au citron vert. En outre, le tom yam est un grand classique du territoire. C’est une soupe parfumée mijotée avec de lait de coco, de citron, de gingembre, de galanga et, bien sûr, de piments. Elle peut se découler sous différente garniture, du poulet, des crevettes, du poisson ou des légumes.


D’autre part, faire une halte aux restaurants du coin permet aux vacanciers de manger au curry vert. Un plat à ne pas manquer lors des séjours en Thaïlande. Riche en goût, il est composé de poulet ou de la viande, de lait de coco, d’ail, de jus de citron, de pâte de curry vert, de divers aromates et légumes. Sinon, les visiteurs peuvent commander du poulet grillé façon thaï. Ce dernier est cuisiné avec de la sauce soya, du vinaigre de riz, de gingembre haché, d’ail, de miel, du piment, du mini-bok choy émincés, du poivron rouge, du champignon, d’arachide et de coriandre. Au dessert, le mango sticky rice est délicieux. Il s’agit d’un riz gluant au lait de coco accompagné de mangue. Pour se rafraîchir, la boisson au gingembre est courante dans les rues. Elle est composée de gingembre, de zeste de citron, de l’eau bouillante, de jus de citron frais, de menthe et de sucre. Elle est facile à réaliser chez soi.

mercredi 13 janvier 2016

Le trek : Une nouvelle expérience de voyage

Le trekking est un mot originaire du néerlandais « Trek » qui signifie migration. Cependant, dans le vocabulaire de tous les jours, il s’agit d’un long voyage (1 journée et plus) suivant un itinéraire et, où l’aventure est toujours au rendez-vous. Il s’effectue à pied et la plupart du temps, dans les régions reculées, notamment en haute montagne. Ce genre de voyage est une expérience constructive. Il permet de s’évader de la routine et des habitudes quotidiennes. Durant un trekking, la notion de temps n’existe pas. Les paysages et l’aventure s’apprécient au rythme du marcheur. De plus, c’est une alternative intéressante pour faire de nouvelles rencontres. Pendant les escapades en montagnes, les bourlingueurs sont parfois obligés de dormir chez l’habitant. Ainsi, ils peuvent en apprendre un peu plus sur leur mode de vie, leur culture et leur religion.


Par ailleurs, il ne faut pas confondre trek et alpinisme. Même si certains sentiers en haute altitude traversent des glaciers, nul besoin d’avoir une formation en techniques alpines pour s'adonner au trekking. Il y a tout de même quelques exceptions comme le « trekking peak » qui se déroule souvent à 6 000 mètres et qui demande une expérience préalable en mountaineering. Un trek aventure peut se faire en montagne (mont Toubka, mont Kenya, mont Blanc, massif du Queyras…), dans les déserts chauds (Sahara, Atacama, Salar Uyuni…), les jungles ou encore dans les terres polaires. Tout le monde peut faire du trekking du moment que la personne est en bonne santé avec une certaine habitude de la marche sportive.

mardi 12 janvier 2016

La richesse de la gastronomie tanzanienne !

La Tanzanie est un pays avec une gastronomie orientée plutôt vers la nourriture indienne. Les plats sont la plupart du temps agrémentés avec diverses épices venant de toute part du territoire. Entre autres, le clou de girofle, le poivre ou encore le curry. En ce qui concerne les boissons, plusieurs marques de bières sont répertoriées. Par exemple, on peut citer la Safari, la Kilimandjaro et la Castle lager. Durant un voyage sur mesure Tanzanie, les vacanciers auront à coup sûr l’occasion de déguster quelques-uns des célèbres mets du pays.

Les mets immanquables de la Tanzanie

L’immersion dans la cuisine tanzanienne des touristes débute avec l’Ugali. C’est la spécialité la plus répandue et la plus connue du territoire. Il s’agit d’une bouillie épaisse à base de farine de mil. La plupart du temps, il est servi avec des légumes, de la viande ou du poisson selon les préférences. Il ne faut pas également oublier le riz pilau et le riz byriani. Ce sont deux plats de riz rehaussés avec des épices originaires d’Inde. À part cela, les bourlingueurs ne manqueront pas aussi de savourer des Sambusas et Miskakis. Ce sont en quelque sorte des Kebabs locaux. En se rendant sur l’île de Zanzibar, les globe-trotters constateront que la nourriture est vraiment variée. Ce sont les poissons et les crustacés comme les crevettes, les langoustes et les crabes qui sont quasiment présents dans l’assiette. À Zanzibar, les voyageurs ne rateront pas l’opportunité de manger du changu, un poisson cuisiné avec lait de coco, ou encore de goûter aux grillades de poissons allant de l’espadon au requin.